• Professeur JOYEUX

Moi votre Hypophyse

Je poursuis l’information pour vous, tous passionnés de Santé, qui voulez mieux connaître votre fabuleux patrimoine de santé. En deux lettres je laisse votre Hypophyse s’exprimer. J’ai choisi le mode humoristique plus facile à mémoriser, en faisant parler chaque organe de notre corps. Cette semaine, il s’agit de notre hypophyse, véritable et minuscule chef d’orchestre des glandes hormonales. Vous avez compris qu’on ne fera pas disparaître facilement les déserts médicaux. 2,5 millions de Français seraient en carence de médecins ! On nous rabat les oreilles pour nous faire peur et préparer l’ubérisation de la médecine. Certains experts théoriciens et dialecticiens veulent tuer la relation médecin-patient si essentielle. Cette relation dépend de chaque médecin et pas de concepts fumeux pensés par des cabinets ministériels qui ne voient jamais de malades ! Ne nous plaignons pas, car nous avons encore 3,3 médecins pour 1.000 habitants – au-dessus de la moyenne pour l’OCDE à 3,2. Les Pays-Bas, la Belgique, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, le Japon, ont des densités médicales plus faibles et leur médecine n’est pas moins qualifiée. Pour les médecins généralistes les chiffres sont plus faibles : 2,98 médecins pour 1.000 habitants, avec des zones, comme la région PACA, à 1,6, et la région Centre, à 1,1. Au risque de choquer nombre de collègues, je souhaite que soient désormais reconnues officiellement les professions paramédicales qui font la preuve tous les jours de leur efficacité.

Naturopathes, Ostéopathes, Chiropracteurs..

Dans leur grande majorité, ils font un excellent travail et ne doivent pas être opposés stupidement au corps médical. Ces professions peuvent sélectionner les personnes qui ont vraiment besoin du médecin. Ils apporteront plus d’humanité dont nous manquons tant, plus que tous les objets connectés dédiés à la Santé. On sait déjà que ces derniers atteindront 21,5 milliards de dollars de chiffres d’affaires en 2018. Il devient de plus en plus nécessaire de former le grand public à se maintenir en Santé ou à la retrouver le plus naturellement. C’est une juste solution et la plus économique. Tous les médias y contribuent chacun à sa façon ; les réseaux sociaux fiables, libres de toute influence des lobbies pharmaceutiques en première position. Faites-le savoir largement autour de vous. Pr H. Joyeux

Moi votre Hypophyse

Je suis le chef d’orchestre hormonal de toutes les glandes hormonales de votre corps et plus encore. De haut en bas j’agis sur : la glande thyroïde, les surrénales au-dessus des reins, les ovaires, les testicules. De plus je suis chargée de la croissance osseuse de l’enfant et de l’adolescent, de la lactation du nouveau né et de la régulation de la soif à tous les âges de la vie. Qui fait mieux ? Toute modestie gardée, Moi si petite, je vous suis d’une extrême importance, car j’orchestre tout votre organisme comme je vais vous le démontrer. Toutes les glandes que je dirige Moi votre hypophyse [1], fabriquent leurs propres hormones. Mais sans moi elles ne fonctionnent pas. Si petite, vous rendez-vous compte, je fabrique jour et nuit et parfois de manière pulsatile une quinzaine d’hormones d’action fort différentes, on les appelle les stimulines hypophysaires, car à elles stimulent d’autres hormones dans différentes glandes de votre corps.

Où suis-je située et à quoi je ressemble

Je réside, sous la base du cerveau, appendue à lui, unique et fortement protégée dans un compartiment osseux destiné à m’éviter le moindre mouvement. Ce petit creux où je niche est nommé selle turcique [2] en forme de gouttière, identique à une très petite selle osseuse. Je ne mesure pas plus de 10 à 12 mm et suis de la grosseur d’un petit pois. Je pèse un demi gramme chez l’homme et 0,6 à 0,7 mg chez la femme. Je suis de couleur rougeâtre, car gorgée de sang, puisque je dois envoyer à tout l’organisme par voie sanguine tout ce dont il a besoin pour faire fonctionner ses glandes hormonales. Dans ma position anatomique, retenez seulement qu’au-dessus de moi se croisent dans votre crâne les nerfs optiques qui se dirigent vers l’arrière du cerveau. Ce croisement se nomme le Chiasma optique, [3] et permet d’expliquer les risques de compression de ce croisement – d’où des troubles visuels – si Moi votre hypophyse j’augmente fortement mon volume. Comme vous le verrez dans ma lettre suivante plus je grossis moins je suis efficace.

Je possède deux parties très différentes

Dans ma minuscule forme sphérique, les spécialistes ont distingué, deux parties et une petite troisième qui ne se maintient pas à l’âge adulte :

  • l’une antérieure (75% du volume de toute l’hypophyse), je suis l’hypophyse antérieure ;

  • l’autre l’hypophyse postérieure contient des fibres nerveuses. Ce sont les axones [4] des neurones (5000 environ) situés dans l'Hypothalamus [5] au-dessus de Moi. Pour cette raison on m’appelle la ”neurohypophyse”. Au-dessus de moi, je suis donc attachée par une tige à un gros noyau gris central, l’Hypothalamus. Cette tige de filaments nerveux se nomme tige pituitaire.

De votre naissance à l’âge adulte, 18 ans, on distingue une hypophyse intermédiaire dont le rôle exact est mal connu. Elle ne représente qu’1/60ème de l’hypophyse antérieure.

A quoi je sers avec mes deux parties : de nombreuses fonctions hormonales

L’ante-hypophyse et la posthypophyse fonctionnent séparément. C’est quand l’une ou l’autre n’est pas là, ou ne fonctionne pas que vous pouvez mieux comprendre à quoi je sers. Si l’hypophyse antérieure ne fonctionne pas, toutes vos glandes hormonales vont se mettre au repos. C’est ce qu’on appelle en termes savant un pan-hypopituitarisme. [6]

L’ante-hypophyse ou adéno-hypophyse

Je dérive embryologiquement du plafond de la cavité buccale primitive. Je suis capable de fabriquer plusieurs hormones avec les mêmes cellules, hormones qui stimulent plusieurs glandes de votre corps. Ainsi je suis responsable dès votre plus jeune âge de la fabrication de 8 stimulines hypophysaires qui portent un nom qui évoque leur rôle : 1°- votre croissance osseuse et tissulaire : l’hormone somatotrope ou somatotropine ou STH (Somatotropic Hormone) ou GH (Growth Hormone : Hormone de croissance). 2°- la lactation : la Prolactine, permet la synthèse lactée par les galactophores de glandes mammaires après l’accouchement. 3°- le fonctionnement de votre thyroïde : l'hormone thyreÌotrope ou thyrotropine ou TSH (Thyroid Stimulating Hormone). 4°- le fonctionnement de vos surrénales : l’hormone corticotrope ou corticotropine ou ACTH (Adreno-Cortico-Trophic-Hormone). A partir cette ACTH peuvent se former des molécules sécrétées par moi votre hypophyse et l’hypothalamus lors d'une activité physique intense. Elles entretiennent l’excitation, la douleur ou l’inverse, allant même jusqu’à l’orgasme, le plaisir intense. Ces molécules ont donc une activité semblable à celle de la morphine, c’est pourquoi on les nomme comme faisant partie de la famille des”endorphines”. On en compterait 5 différentes précédées d’une lettre grecque (α , β , γ…) 5°- la pigmentation de votre peau : l’hormone meÌlanotrope ou MeÌlanotropine ou MSH (Melanocyte Stimulating Hormone). 6°- faire fondre vos réserves en tissu gras : l'hormone lipotrope ou Lipotropine ou LPH (Lipotropic Hormone). 7°- les fonctions ovariennes et testiculaires : l'hormone folliculo-stimulante ou FSH (Follicle [7] Stimulating Hormone) ou follitropine. Chez la femme elle stimule la formation des oestrogènes et chez l’homme la formation des spermatozoïdes. 8°- les fonctions ovariennes et testiculaires : l'hormone luteÌinisante [8] ou LuteÌotropine ou LH (Luteinizing Hormone = ICSH = Interstitial Cell Stimulating). Chez la femme elle stimule la formation de la progestérone et chez l’homme la formation de la testostérone. Les hormones 7 et 8 sont aussi appeleÌes les gonadotrophines hypophysaires ou Gonadotrophines Chorioniques (CG). Elles sont, vous l’avez compris directement responsables du renouvellement de l’humanité. Soulignons que les deux Stimulines gonadiques, la FSH et la LH, sont faiblement produites avant la puberté. A la puberté j’en produis de plus en plus. La sécrétion est dite ”pulsatile”, chez la femme comme chez l’homme avec un niveau moyen constant chez l’homme tandis qu’il varie au cours du cycle féminin. Le maximum est au milieu du cycle. Pour être complet, il faut ajouter que chaque stimuline hypophysaire possède avant elle, on peut dire au dessus d’elle, une sorte de pré-hormone dite ”libérine”, ou en Anglais ”releasing”. La GRF ou Growth Releasing Factor entraîne la formation de l’hormone de croissance (STH ou GH). La CRF ou Corticotropin Releasing Factor agit sur les cellules fabricant la MSH et l’ACTH. La TRH ou ThyeÌotropin Releasing hormone agit sur les cellules fabricant la TSH. La GnRH ou Gonadotrophin Releasing Hormone stimule la seÌcreÌtion de L.H. et celle de F.S.H. La fabrication de toutes les hormones que je vous prépare Moi votre hypophyse, est régulée par les Libérines. Par exemple, la GnRH stimule FSH et LH qui agissent au niveau des testicules et des ovaires qui fabriquent leurs propres hormones. Inversement ces hormones gonadiques freinent la GnRH par un mécanisme de rétrocontrôle.

L’hypophyse postérieure ou Neurohypophyse

Je suis une extension de l'hypothalamus, reliée par la tige pituitaire. Je reçois, stocke et distribue deux hormones aussi essentielles, comme vous allez le comprendre, que les 8 sécrétées par l’antéhypophyse. Mes 2 hormones sont à juste raison nommées Neurohormones puisqu’elles sont fabriquées par le tissu nerveux de l’hypothalamus. Moi la posthypophyse je les stocke et les distribue à l’organisme. 1/ L'ADH, Hormone Anti-Diurétique, appelée Vasopressine Elle régule la soif et contrôle le volume d'urines excrétées. Comme son nom l’indique, elle a pour action principale de réabsorber au niveau des reins, l’eau nécessaire à notre hydratation et à une bonne pression artérielle. Ainsi votre diurèse (émission des urines) n’excède pas 2 litres par jour. Si cette hormone ne fonctionne pas assez ou pas du tout, il y a alors d’énormes émissions d’urines, on parle de diabète insipide qui oblige à boire sans cesse. A la différence du diabète sucré, dans le diabète insipide, les urines ne contiennent pas de sucres. Il ne s’agit pas de potomanie (manie de boire) par trouble psychique, mais d’une pathologie organique réelle m’atteignant moi votre hypophyse postérieure. Notons que des stress importants, peuvent inhiber plus ou moins fortement l’action de l’ADH. 2/ L’Ocytocine stimule les contractions de l’utérus au moment de l’accouchement. Dès la naissance la succion mamelonnaire du nouveau-né stimule aussi la formation d’Ocytocine. Elle permet la formation de lait par les glandes mammaires sous l’action associée de la prolactine. Avec l’Ocytocine, je vise deux cibles chez la femme :

  • les cellules musculaires de l’Utérus qui en se contractant permettent l’accouchement par voie naturelle ;

  • les cellules des mamelons favorisant l’expulsion du lait.

La formation d’Ocytocine est donc déterminée d’abord par la dilatation de la voie vaginale et du col de l’utérus, puis entretenue par la succion du mamelon dont les nouveaux-nés sont experts. Chez l’homme, cette hormone, l’Ocytocine permettrait la libération de spermatozoïdes par les testicules. Je vous ai tout dit de ce dont je suis capable. Vous pouvez commencer à imaginer tout ce qui ne va pas dans votre corps quand je suis malade partiellement ou totalement. A très bientôt pour vous expliquer les conséquences de mes dysfonctionnements et vous aider à les éviter au maximum. Belle santé à tous Pr Henri Joyeux


#Profession

Posts récents

Voir tout

VOTRE PALAIS

La merveilleuse histoire de votre Palais des saveurs Chère lectrice, cher lecteur, chers amis de la Santé Je suis très heureux par l’intermédiaire de cette lettre de vous retrouver chaque semaine. V

NEO NUTRITION

Chère lectrice, Cher lecteur, Le froid s’est installé, et avec lui cette satanée électricité statique ! Sans être grave, recevoir souvent des décharges d’électricité statique a quelque chose d’ex

Synergie Naturopathie

Antenne Biarritz Bordeaux 

®

Ecole de naturopathie par correspondance et de techniques manuelles

Isabelle Minassian

Naturopathe 

160 chemin du Ricot

64270 LEREN

06 49 37 77 27

isabelle.arbelbide@orange.fr

Siret : 40492353400030

Déclaration d'activité sous le numéro 75640440764 auprès du Préfet de région NOUVELLE-AQUITAINE. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.

Le 25 mai 2018 entre en application le Règlement Général sur la protection des Données (RGPD/GDPR)- règlement européen n°2016/679 , dit Règlement Général sur la Protection des Données du 14 avril 2016.
Conformément à ce règlement, je vous confirme que vos données personnelles ne seront en aucun cas délivrées à des tiers.

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page