• Club santé Nature Innovation

GROSSESSE

Toxiques à éviter à tout prix pendant la grossesse

Dans le ventre de la mère, la croissance du bébé est guidée par des molécules régulatrices des gènes, des facteurs de croissance. À chaque stade du développement du bébé, un facteur de croissance approprié est synthétisé pour assurer le développement d’une partie de l’embryon : son système nerveux, ses membres, les os de sa colonne vertébrale, etc. Cette belle organisation est un petit miracle de la nature. Mais si les facteurs de croissance régissent le développement du bébé en agissant sur l’expression des gènes, c’est aussi le cas d’un certain nombre de perturbateurs endocriniens. Si la mère y est exposée pendant la grossesse, il y a de fortes chances que le fœtus y soit exposé également. La formation du système nerveux périphérique et surtout du cerveau est une étape particulièrement critique pour le bébé à naître et l’exposition aux pesticides et à certaines toxines peut très sérieusement l’impacter. Parmi les conséquences d’une exposition in utero à ces toxines : retard de développement mental, autisme, problèmes de coordination musculaire, problèmes d’élocution sévères, syndrome de la Tourette, hyperactivité, schizophrénie. Le projet TENDR (Définition des facteurs de risques pour le développement neuro-embryonnaire dans l’environnement) [1] a mis au jour les toxiques les plus nocifs. Voici donc la liste des polluants environnementaux à éviter à tout prix de près ou de loin pendant une grossesse :

  • Les organophosphorés (OP) : ils sont utilisés comme pesticides, contre les insectes, les rongeurs, les vers, comme herbicides, et parfois comme additifs dans certains produits issus du pétrole.

  • Les éthers diphényliques polybromés (PBDE), utilisés comme produits ignifuges dans les appareils électriques, les ordinateurs, et certains textiles comme les housses de sofa.

  • Les polluants de l’air issus de combustions industrielles, notamment les hydrocarbures polycycliques aromatiques (PAH), et le dioxyde d’azote.

  • Le plomb, en particulier présent dans l’eau du robinet et les peintures

  • Le mercure

  • Lecture d'un message - mail Orange

  • Les biphéniles polychlorés (PCB), des produits chimiques utilisés dans la fabrication des équipements électriques que l’on retrouve dans les nappes phréatiques et les sols pollués


#Hygiènedevie

Posts récents

Voir tout

PROZAC

PROZAC : révélations sur le "casse du siècle" de Big Pharma Chers amis de la Santé, Jamais je n’aurais imaginé qu’une telle arnaque soit possible. Il faut dire qu’avant de devenir une sorte de «

Synergie Naturopathie

Antenne Pyrénées Atlantiques Landes 

®

Ecole de naturopathie par correspondance et de techniques manuelles

Isabelle Minassian

Naturopathe 

160 chemin du Ricot

64270 LEREN

06 49 37 77 27

isabelle.arbelbide@orange.fr

Siret : 40492353400030

Déclaration d'activité sous le numéro 75640440764 auprès du Préfet de région NOUVELLE-AQUITAINE. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.

Le 25 mai 2018 entre en application le Règlement Général sur la protection des Données (RGPD/GDPR)- règlement européen n°2016/679 , dit Règlement Général sur la Protection des Données du 14 avril 2016.
Conformément à ce règlement, je vous confirme que vos données personnelles ne seront en aucun cas délivrées à des tiers.

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page